Avant de vouloir planter tout et n'importe quoi, étudions un peu notre environnement.

Quelle terre avons-nous ? Argileuse, sableuse, calcaire, limoneuse ? 

- argileuse ... facilement reconnaissable par sa lourdeur. La terre se réchauffe très lentement et se fendille en cas de sécheresse

- sableuse ... le sol est léger, il se réchauffe facilement, pauvre en matière organique. Souvent acide, la terre sèche rapidement.

- calcaire ... la terre souvent blanchâtre, elle est reconnaissable car il est difficile de faire une boule avec un peu de terre humide. Comporte souvent beaucoup de cailloux.

- limon ... Cette terre est souvent l'intermédiaire entre un sol argileux et un sol sableux. C'est à la limite la meilleure terre de culture.

 

Comment remédier à ces petits ennuis. Bah oui nous ne choisissons pas toujours notre sol en achetant notre maison... Nous allons donc en un premier temps observer les plantes dites sauvages qui envahissent ce carré que nous avons choisi avec soin pour planter nos légumes.

Au sol argileux nous trouverons le laiteron des champs, la renouée persicaire et le chardon des champs.

Pour améliorer nous apporterons donc des apports de compost et d'engrais. Nous bêcherons avant l'hiver pour aérer et éliminer les mauvaises herbes, sans oublier d'enfouir du fumier ou du compost (les deux sont parfaits)

                                                     Laiteron des champs

                                                               laiteron des champs   

                                                          Renouée persicaire

                                                             renouée persicaire

                                                                               Chardon                                                            chardon

 

 

Sur un sol sableux, nous trouverons facilement de l'anthémis et des pensées des champs qui poussent naturellement, nous l'améliorerons en apportant régulièrement du compost et des engrais permettant de l'enrichire.

Anthémis

                                                                         anthémis

 

Pensée des champs

                                                        pensée des champs

 

 

Pour savoir si votre terre est calcaire, un test tout simple et à la portée de tous. Versez du vinaigre blanc, une effervescence va vous étonner, plus la réaction est vive, plus votre sol est calcaire. Un apport important de fumier et d'engrais vert que l'on prendra soin d'enfouir améliorera votre sol considérablement.

 

Un sol caillouteux est évidemment à nettoyer le plus possible, apport de fumier et de compost sera le bienvenu pour équilibrer ce sol pauvre.

 

Il est évident que les sols ne sont jamais complétement sableux argileux calcaire ou autre. ils contiennent des proportions variables des tous ces éléments. Il suffit de maîtriser et compenser pour avoir une terre fertile